Le retour à la maison

Publié le par simply-co

ça y est ça fait maintenant une semaine que nous sommes à la maison. Notre première semaine à trois chez nous!

Nous avons eu ensore quelques visites, mais avec la fatigue de l'allaitement nous essayons de ne pas en avoir trop par jour et pas trop tard. Des amis sont passés, Maxime le parrain est venu apporter un super doudou singe pour Léonard, Marie est venue nous voir et je lui ai demandé si elle voulait bien être la marraine de Léonard (gros moment d'émotion, on va dire que c'est les hormones...), Davina est passée hier, mes parents la semaine dernière, la maman de Gildas et son frêre également. Nous nous ré-organisons en fonction de notre petit bout, ce qui n'est pas toujours évident: il boit très souvent et pour moi qui suis assez indépendante ça n'est pas toujours simple de ne pas pouvoir m'éloigner de lui.

Quelque chose qui n'a rien à voir mais qui change tout avec un bébé: Nous sommes désormais les heureux propriétaires d'un sèche-linge et ça change la vie!!! Surtout avec le temps qu'il fait ces temps-ci!

Sinon, les gens me font bien rire quand ils demandent: "il fait ses nuits?"...Comment dire? Un bébé d'une dizaine de jours, allaité..."Bah non!!!" Bien sur qu'il ne fait pas ses nuits!!!". Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

L'allaitement qui se passait bien est devenu douloureux: Léonard est un glouton et ça n'est pas de tout repos pour mes seins! Il téte très fort en début de tétée et c'est très douloureux, associé à la fatigue et au baby-blues (petites crises de larmes en soirée pour moi), ça n'est pas forcément facile!

Hier nous sommes allé faire peser Léonard chez la sage femme avec qui nous avons fait la préparation à la naissance, il fait 4,060kg! Sa courbe de croissance par en flêche vers le haut!

L'allaitement est donc très positif pour lui, pour moi c'est un vrai bonheur de le nourrir et de voir que c'est grace à mon lait qu'il grandit si bien et en même temps la douleur et la fatigue sont difficiles à supporter, c'est un sentiment très ambivalent, ça n'est vraiment pas simple. j'ai donc parlé de ces difficultées avec la sage femme. Elle m'a rassurée en me disant que ça allait devenir moins douloureux bientôt et comme je voulait passer au biberon elle m'a conseillé de ne donner qu'un biberon pour le moment, dans la soirée et de continuer à allai

ter le plus possible. L'objectif étant que je me repose pendant cette pause dans l'allaitement et que mes seins récupèrent. C'est donc ce que nous avons fait hier soir, c'est bizarre car du coup je n'avait plus du tout envie de lui donner ce biberon!! Ne cherchez pas la logique dans tout ça...mettons encore ça sur le dos des hormones...

Et j'était super triste de le voir boire ce biberon (qu'il a bu goulument!)

...

Donc tout ça n'est vraiment pas simple émotionnellement! Et techniquement je ne suis pas satisfaite de cette solution puisque Léonard n'ayant pas tété, mes seins étaient hyper douloureux et pleins de lait... Donc voilà...

J'espere que les douleurs de début de tété vont s'estomper et que je vais pouvoir continuer à allaiter. La sage femme m'a dit de varier les positions pour l'allaitement et ça a l'air de fonctionner, les douleurs sont moins fortes. On verra bien! Gildas me soutien beaucoup et m'aide vraiment: il va bientôt pouvoir devenir conseillé en allaitement!!

IMG_2348.jpg

A part ça Léonard est un bébé merveilleux, il est très éveillé et nous sommes comblés!

C'est fou l'amour qu'on peut ressentir pour ce tout petit bout!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

camille 19/11/2010 16:44


Salut Coco,

bon c'est cool que tu prennes bien le fait de passer au biberon, tu vas voir c'est un pur bonheur, bon apres je n'ai pas du tout allaité donc je n'ai pas de point de comparaison...ce que je sais
par contre c'est que Guillaume est super content de partager le moment du biberon avec Nino et que moi ça me soulage, j'en profite même pour sortir toute seule le samedi quelques heures quand
Guillaume rentre du travail et ça, ça fait du bien au moral, et surtout le faire sans culpabiliser. Ca permet de ne pas s'oublier et de faire des choses pour soi!
Autrement, tout autre sujet, le pyjama que porte Léonard sur la photo, il n'y a pas un âne dessus? je crois que Nino à le même :).

Bisous à vous et à tres vite.
Camille


simply-co 20/11/2010 14:19



Coucou ma Camille!! T'inquiète je prend bien de passer au biberon pour toutes les raisons que tu donnes et aussi parce que j'ai super MAL!!!


Effectivement il y a bien un ane sur le pyjama!! Ils sont pôtes de pyj! Bisous à vous 3!!



Bekmama 17/11/2010 14:03


Coucou! Je rejoins ce que dis Cécile la cousine, dans le commentaire ci-dessous. Parfois, c'est dur pour d'autres raisons que la position. Mais bon, je ne suis pas spécialiste en allaitement et en
plus, je sais ce que c'est d'être "saoulée" de conseils, de personnes souvent bien intentionnées, mais ça embrouille parfois plus qu'autre chose. Si je n'avais qu'une chose à te dire, ce serait de
ne pas te prendre la tête. Un biberon de temps en temps, si ça te soulage (au moins niveau dépendance d'avec le bébé), pourquoi pas? Idem pour le tire-lait qui repose les seins tout en les "vidant"
et qui en plus remplissent bien le bidou de ton bébé. Ne t'en fais pas. Moi aussi, j'ai vécu des soirées difficiles avec des scénes de pleurs... Je sais ce que c'est!
En tout cas, ton petit homme est absolument craquant!!!!


simply-co 18/11/2010 19:05



Et oui, pas facile facile l'allaitement, la fatigue, les hormones...


Nous passons finalement au biberon. Le principal c'est que Léonard et moi nous portions bien, le reste n'est pas très important.


Merci pour ton message! Bises!!



Cécile la cousine 17/11/2010 13:16


coucou !!

Ah lala les joies de l'allaitement et ses conseils... Combien de fois l'ai-je entendu : "mais ma petite dame si vous avez mal aux seins pendant l'allaitement c'est que vous positionnez mal votre BB
" Alors j'ai fait le tour des sites internet, j'ai essayé différents trucs et il y a un moment j'ai dit stop, c'était à la mater, je leur ai demandé un tire-lait pour soulager le sein droit que
Silas m'avait "détruit"... et quand j'ai vu le débit que j'avais, je me suis dit que c'était normal, le pauvre p'tit bonhomme devait aspirer comme un fou pour amorcer mais aussi pour ce nourrir...
du coup j'ai vite adopter le tire-lait à chaque têtée. C'est plus fastidieux car tu tires autant que tu donnes le bib' mais au moins tout le monde est zen, BB, maman et papa participe même la nuit
(repos pour moment)... Je' ne pensais pas allaiter longtemps et avec le tire-lait j'ai pu le faire 2 mois et 1/2. Contrairement à ce que pensent les "intégristes" de l'allaitement la douleur n'est
pas seulement due à la position, le débit en est une cause. Il n'y a pas qu'une méthode pour allaiter, il y a celle qui te convient, au sein, avec le tire-lait ou alors arrêter mais on est de la
même famille et renoncer n'est pas dans notre vocabulaire... Voilà pour ma petite expérience... à ta dispo si besoin. Bisous de nous 4 !!


simply-co 18/11/2010 19:02



Merci pour ton message et pour tes conseils!! Je pense que ça doit être le même problème: j'ai plein de lait mais ça ne doit pas venir assez vite!


Je ne voulais pas allaiter à la base, je n'insiste donc pas, Léonard a déjà profité de mon lait pour ses débuts c'est déjà ça de gagné!


Gros bisous à vous 4! ;)